top of page

Joueuse du mois d’octobre 2021 : Annie Schmitt

Dernière mise à jour : 6 déc. 2023


Annie nous livre quelques mots pour mieux la connaître :

« J’ai terminé mon activité professionnelle et je profite à 200 % de mon temps libre comme beaucoup de personnes. Avec mon mari Albert nous aimons voyager, avec un sac sur le dos ou une valise et découvrir des cultures, des paysages, des langues et bien sûr des cuisines différentes. Pendant qu’il s’adonne au tir à l’arc ou au tennis, moi je joue au scrabble et cela depuis une bonne vingtaine d’années en club, celui de Vienne-St-Romain-en-Gal qui compte aujourd’hui une vingtaine de membres. L’ambiance est bien entendu très conviviale au club,et les « pâtissières » sont reconnues lorsque nous recevons les joueurs lors de nos TH3. Pour ma part, je viens de prendre la présidence du club après Lydie Langlais (toujours présente), assure l’arbitrage, et depuis quelques années je participe à l’animation Scrabble dans les villages-vacances et c’est un vrai plaisir de faire découvrir notre jeu, formule duplicate.

En seconde occupation, j’ai la folie des petits sucres enveloppés … cela s’appelle la glycophilie ! et cela dure depuis presque 40 ans. C’est contagieux ? Non je ne pense pas mais c’est encombrant certes ! je collectionne donc les emballages de sucre, c’est-à-dire les petits morceaux individuels, les sachets, les bûchettes, etc.… j’ai commencé petitement et au fil du temps et des trouvailles, il a fallu des malles, des commodes pour ranger. Comment justement classer ces sucres ? Heureusement il y a le club des glycophiles français qui existe depuis 1984 et compte environ 400 adhérents. Savez-vous de quand date le premier sucre enveloppé ? De 1908 ! Les sucres se collectionnent soit pleins, soit papiers seuls, soit les deux comme moi ! Imaginez les modèles différents qui existent dans le monde ? Allez voir le site http://www.clubdesglycophilesfrancais.eu et régalez-vous avec les yeux.

Ah j’oubliais de vous parler de mon petit prince …. mon petit-fils de 8 ans, plein de vie . Quel bonheur de le voir grandir. Habitant aussi Vienne, nous le voyons souvent. En attendant vive le Scrabble et les scrabbleurs. »

Comments


bottom of page