MEYZIEU : Salle Jean POPEREN rénovée : Gérard Boccon d’Annecy toujours présent !

Le 21 février 2022, par Rémy Poulat dans Actualités
26 photos - 1 commentaire »

Le 8 mars 2020 avait lieu le dernier tournoi de la saison puisque la covid a pris toute la place, c’était Meyzieu.

Gérard Boccon d’Annecy avait gagné devant Pierre-Claude Singer d’Annecy et Sylvain Ravot d’Oullins affilié à Nancy.

La salle Jean Poperen étant rénovée, on n’a plus nos repères d’il y a deux ans. Bravos aux architectes, la salle est resplendissante.

Quel plateau pour cette édition ? 6 N1 – 8 N2 – 13 N3 !

Mireille Bernard la présidente de Meyzieu accueille et remercie tous les joueurs pour leur venue malgré les contraintes sanitaires toujours en vigueur à cette date avec le port du masque pendant le jeu.

Madame Faz ( l’adjointe au maire) fait un très beau discours de bienvenue, puis officie pour le premier tirage puis Patrice Brun continue la première partie.

891 points – 4 scrabbles – 22 coups : AEORSV? est le premier tirage. Ni SAVOuRE ni ObSERVA ne sont retenus mais AVEROnS avec ses multiples rallonges en une lettre : BCGHLP et en deux lettres : CL, BR, DR,GR.

Le deuxième coup est anodin avec FOVEA, on prépare minutieusement FOVEA-L/S, FOVEALE et FOVEAUX mais beaucoup oublient de les compter.

Quand au troisième coup FOVEALE 26 est annoncée, alors qu’il y a une multitude de solutions à 20 points, on est groggy !

BARDASSE est judicieusement choisi par l’arbitre au lieu de BERDASSA puisqu’on peut croire au subjonctif de BARDER et peut-être oublier Bousculer ou Secouer au Québec : 26 points suivent avec ETUDE, peu de points perdus. GELAMES gagne 3 si joué plus bas, sans doubler le mot mais en s’appuyant sur un iXent. AFET?IS  est le coup stressant, panique à bord, FUITASSE, FUTAINES rassurent à 72, mais même avec le squelette SE?ATIF je ne trouve pas. Résultat D…cevant -16 !

Un point subtilement gagné avec YAM sur BYE. Une collante non trouvée avec ANERIE pourtant la place a été largement étudiée.

Sylvain Ravot qui avait gagné les deux premières parties en 2020, gagne la première à -7 FOVEALE, YAM ! devant Joël Arnollet -8 et Gérard Boccon à -13. Jacqueline Palluy-Plantier de Lyon 4A est 5e et Laurent Mauvoisin Série 7 de Tarare est 16e !

La deuxième partie est tirée par Mireille Bernard :

1041 points. 20 coups et 7 scrabbles. BOUINENT mieux qu’AUBINENT – METTAbLE égale MAlLETTE – FRAUDES améliore FADEURS – ADEPTES sec – VIRALITE améliore RIVALITE – SAQUERONT sec – THERMES sec.

Rémy Poulat gagne la partie à -12 devant Josiane Mourier à -15 de Vourles également et Patricia Miquet de Genas à -20.

Rémy qui était installé table 12 grâce aux tables fixes, était virtuellement 7e… Attente des résultats  : Nicolas Douté 5e 1855, Jacqueline Palluy-Plantier 4e à 1871, Sylvain Ravot 3e à 1872, Gérard Boccon 2e à 1875 et Rémy Poulat 1er à 1891. Simon Descos 9e me fait remarquer que j’ai 16 points d’avance sur Gérard.

C’est Claudine Marchal, qui organise l’arbitrage qui s’occupe de tirer la troisième partie : 964 points en 21 coups et 4 scrabbles : LOGUANT, CHERIONS, BaILLEZ, DENTIERS.

Je joue REBEUX fièrement et perds 2 sur REVEUX (revouloir),WOOFER -10 sans regrets, PERIGeE trop tard -1, je suis à 3 points de la barre fatidique. ETAYA appelle IBNS mais j’améliore avec BILLS, je ne vois pas qu’IBNS passe pour +9 ailleurs.

La fatigue m’envahit : arrive DEINRST. un I ouvert mais pas d’INTERDIS, je conçois DENTIERS mais le seul E est planqué avec IONS en collante et je n’imagine pas que cela puisse coller. Désespoir je rend 23 points, défait. Claudine annonce DENTIERS pour 72 points ! Je suis mal ! Y a-t-il que moi dans le pétrin ? Je sors du grand prix c’est certain !

Simon Descos le 9e potentiel termine 1er de cette dernière partie à -27 devant Emmanuel Courdioux à -38 et Gérard Boccon à -44 (il perd 42 points sur DENTIERS).

Je termine à -71, Sylvain -72 et Nicolas Douté -66 avec 56 points de pertes sur REVEUX (°VERBIEUX°)

Les comptes sont vite faits par l’ordinateur : Gérard Boccon le grand gagnant – Rémy Poulat -11, Simon Descos -11, Sylvain Ravot -9, Nicolas Douté -11 du précédent.

Chacun des premiers de série est récompensé par une bouteille du Bugey plus le gagnant du Grand Prix, tiré par Elisabeth Carrez, Joël Arnollet devant bibi.

Pour les tournois suivants se serait bien de prévoir une bouteille supplémentaire pour le deuxième, je dis cela, je dis rien.

Les gagnant.es du jour sont : Laurent Mauvoisin de Tarare, série 7 qui a joué régulièrement : 16e, 18e, 22e et termine 15e de ce TH3.

Philippe Serres du Péage-de-Roussillon, série 6 78e pas loin des PP4,

Martine Uran de Vourles 31e, série 5, proche des pourcentages de Série 3,

Jacqueline Palluy-Plantier de Lyon, devance son président Yves Eprinchard, meilleure série 4, 10e avec une régularité qui promet ; 5e et 6e des deux premières parties,

Yves Eprinchard, meilleur série 3 est 11e, la galanterie bravo !

Simon Descos fait une ascension vertigineuse : 9e à 3e ! Sont-ce ses premiers PP1 de l’année, qui en appelleront d’autres, par exemple au championnat de France à Vichy en mai…

Gérard Boccon le plus régulier, sans jamais gagner de partie, remporte le tournoi, comme d’habitude. Le néo-Vermeil, 18e national, bien que chancelant (deux scrabbles non placés ADEPTES et DENTIERS) se déjoue une nouvelle fois de la concurrence lyonnaise.

La première Rubis est Michèle Ugolini de Bourg-en-Bresse 64e et le premier Diamant est Charles Bozzaco Colona de Saint-Etienne 7e.

Bravos aux organisatrices, aux arbitres, aux ramasseur.ses et rendez-vous l’an prochain pour une nouvelle édition qu’on attend déjà.

Rémy

Festival de Biarritz 2022

Le 16 février 2022, par Flavien Suck dans Actualités
5 photos - 1 commentaire »

Une dizaine de scrabbleurs du comité Lyonnais se succède au Festival de Biarritz pour 9 jours de compétitions.

Coupe de Biarritz (19 et 20 février)

5 parties en 2 minutes par coup sont au programme de ce dernier week-end de compétition. Félicitations à Gilles Boiron, meilleur lyonnais à la 16ème place qui manque de peu une qualification pour le Grand Prix. Une autre unieutaire, Marie-Françoise Bonneval, remporte la victoire en 4ème série et échoue aux portes des PP2. Voir les résultats des lyonnais

Coupe Itazoa (18 février)

Quatre parties en blitz au programme de ce vendredi. Beaucoup de lyonnais s’accordent un break. Seuls trois représentants du comité osent titiller les caramels pour 4 parties en 1mn par coup. Gilles Boiron termine 15ème, Marie-Françoise Bonneval 60ème et Catherine Paquet 127ème.

Coupe Ondartza (16 et 17 février)

Cette coupe comporte cinq parties originales (joker, 7/8, 7&8, 7/8 joker, 7&8 joker). Sur une telle épreuve, les négatifs sont forcément énormes sauf pour les cadors comme Guy Delore qui l’emporte à -118. Côté lyonnais, Franck Lafontaine est le meilleur représentant du Comité et concède plus de 600 points au top et échoue aux portes des PP1. Tous les autres lyonnais ont joué à leur niveau. Marie-Thérèse Gagnieu (5B de Belleville) termine avec 100% de PP5.

Coupe des Basques (14 et 15 février)

Quoi de mieux qu’un tournoi en paires pour célébrer la Saint-Valentin ! À ce jeu-là, deux paires 100% lyonnaises sont alignées. Les inséparables Philippe Guérin et Anne-Marie Pflieger de Lyon décrochent la 42ème place aux portes des PP3. Jacqueline Cottin et Marie-Thérèse Gagnieu de Belleville-en-Beaujolais terminent 78ème. Associée à une joueuse du Pays d’Oc, Catherine Poulain est la meilleure lyonnaise sur ce tournoi en paires (30ème) et décroche la victoire en 4ème série.

Coupe des Basques (12 et 13 février)

Neuf lyonnais sont sur la grille de départ pour ce premier TH5 en parties normales. Gilles Boiron d’Unieux termine à la 9ème place et s’offre une qualification pour l’étape du Grand Prix qu’il quittera dès le premier coup avec un difficile DOUALA manqué. Marie-Françoise Bonneval, déjà en forme au championnat régional, récolte quelques PP3. Patrick Morel, 5C de Saint-Quentin-Fallavier, décroche la 5ème place en 5ème série ce qui lui vaudra comme cadeau une boîte de gourmandises locales. Voir les résultats des lyonnais

 

Le champion régional 22 est Franck Lafontaine !

Le 7 février 2022, par Rémy Poulat dans Actualités
20 photos - 6 commentaires »

Une nouvelle fois, le complexe du Mas de Roux à Beynost a été le lieu de nos joutes régionales.

Nadine Fereyre dont c’est la dernière présidence, tient à remercier par une minute de silence son prédécesseur Monsieur Daniel Zorzi.

Nadine et Claudine Marchal ont tout préparé, les Dauphinois-Savoyards ont mis à disposition leur matériel composé d’ordinateurs en réseau.

L’an dernier c’est le coronavirus qui avait raflé toutes les coupes, Rémy Poulat septuple vainqueur décide d’attendre 2025 pour tenter la 8e.

Christophe Jazé de Meyzieu, Tiphaine Boiron d’Unieux, Joël Arnollet de Saint-Quentin-Fallavier, Gilles Boiron d’Unieux et Elisabeth Carrez de Saint-Quentin-Fallavier sont les premières séries en place. Eric Douillet de Chaponost, et table 11 Franck Lafontaine de Lyon ex-Série 1, sont des candidats possibles à la victoire. Des tables fixes, centrales empêchent la continuité des meilleures tables. Chaque joueur est invité à garder le masque pendant les parties et à garder la même place pour chaque partie.

Tiphaine fait figure de favorite, avec ses cinq 2e place lors des cinq dernières éditions. Christophe et Joël ayant gagné une fois chacun.

La première partie est tirée par Gérard Carry : 25 coups, 2 scrabbles, 869 points : FUMIGES et FAVORiS. Franck -3, Tiphaine -6 fixent le niveau devant Christophe -14.

Rémy est sollicité pour tirer la deuxième partie : 21 coups, 4 scrabbles, 896 points : ANIErES, FRONTEAU, BLASERONS, TULiPIERS agrémentés par KEIRIN 70 et EX 93 pour remonter les moyennes, +9 sur EXULTeR.

Eric gagne à -13, devant Franck à -14, Christophe à -15. Tiphaine suit 4e à -39. Soit une trentaine de points du leader, la troisième partie sera décisive.

Au cumul Franck tient le leadership à -17 devant Christophe à -39 et Tiphaine à -48.

Des lots sont tirés au sort par Rémy Boeuf le président du comité.

La nouvelle présidente du comité Dauphiné-Savoie assure la troisième partie, Sylvie Guillemard : 21 coups, 6 scrabbles, 983 points : VIGUERIE+21 sur VIGUIER, EPILENT +7 sur REPLIENT, SANTURS +6 sur RESSUANT ; TROLLAS, ABOMiNEZ et RADIEUSES scrabbles uniques.

Tiphaine gagne la partie à -7 devant Eric à -8 et Elisabeth -9. Mais combien ont Franck  et Christophe ? -37 et -55 sur la partie. Le suspens est entretenu jusqu’aux résultats finaux.

Rémy Boeuf annonce le palmarès : Franck Lafontaine vainqueur de l’édition 2022 du championnat régional à -54, Tiphaine Boiron 2e à -55 et Eric Douillet 3e qui devance d’un point également Christophe Jazé, Elisabeth Carrez 5e est 1re Vermeil.

Frédéric Garnier premier Série 3, Charles Bozzaco Colona premier Diamant, Robin Paire premier Jeune et premier Série 4, Alain Carrier premier Série 5, Alexis Manca premier Série 7 et Stéphanie Millimono première Série 6.

Rémy Boeuf enchaîne avec les derniers qualifiés pour le championnat de France toutes catégories qui aura lieu à Vichy le 28 mai :

Eric Douillet, Cyril Cavy, Flavien Suck, Emmanuel Courdioux, Pierre Cotentin, Yves Robert, Marie-Claude Merle, Christiane Ray, Patricia Pruvot, Lucette Costarigot, Maryse Bernard et Brigitte Reig.

Merci à tous ceux qui ont aidé au rangement des tables, aux arbitres qui ont bien rendu service du Dauphiné-Savoie et du Lyonnais. Merci au gardien pour avoir sécurisé la salle pendant qu’on allait manger. Merci à tous pour ces retrouvailles, malgré les masques, et rendez-vous est pris pour le 20 mars pour les interclubs.

 

 

Joueuse du mois de janvier 2022 : Marie-Hélène Boeuf

Le 31 janvier 2022, par Flavien Suck dans Joueurs du mois
1 commentaire »

Marie-Hélène Boeuf, joueuse classée 4A du club de Chaponnay, est élue joueuse du mois de janvier 2022. En rodage lors du simultané mondial, Marie-Hélène a surperformé lors des verdiams 2 en décrochant la 2ème place dans le comité et en récoltant pas moins de 94% de S3.

Michel Bernard, président du club de Chaponnay, nous dresse son portrait :

« Marie-Hélène est une ancienne institutrice. Elle fut pendant de nombreuses années directrice d’école à Luzinay et à Serpaize. Elle a découvert le Scrabble il y a 16 ans . Elle aime les mots et le français, les mots croisés. C’est donc tout naturellement qu’elle a aimé le Scrabble que lui a fait découvrir Martine Thomas l’ancienne présidente du club.
Elle s’entraine beaucoup à l’aide de Duplitop et travaille aussi son vocabulaire. De temps en temps, elle nous sort un de ces mots compliqués qui sont connus des seuls scrabbleurs de 1ère série. Elle a besoin de concentration pour être performante. Parfois pendant les séances de club il lui arrive de laisser aller mais en compétition elle est redoutable. Sa dernière épreuve pendant les Vermeils en témoigne: elle a terminé deuxième devant un joueur de deuxième série et de nombreux joueurs de troisième série.

Elle aime la lecture, la nature, les plantes qu’elle a plaisir à cultiver dans son jardin, les animaux, elle possède un petit chien de race shetland avec lequel elle fait de grandes balades dans sa belle campagne iséroise,. Avec l’aide de son mari Rémy qui n’est autre que le Président du Comité du Lyonnais de Scrabble elle prend plaisir à nourrir de nombreux oiseaux qui volètent tout autour des mangeoires installées aux endroits adéquats pour l‘observation.
Elle a une fille et deux petits-enfants, un garçon, une fille dont elle s’occupe régulièrement les mercredis et pendant les vacances scolaires. Elle m’aide beaucoup dans la gestion du club de Chaponnay. Elle en connaît tous les rouages. C’est elle la véritable cheville ouvrière de l’association. Elle en est la trésorière et gère les engagements aux épreuves. On lui souhaite bon vent pour accéder à la troisième série. »

Verdiams 2 : Bernard Bussy devant, Alain Carrier en feu !

Le 23 janvier 2022, par Flavien Suck dans Compte-rendu de tournoi
3 photos - 1 commentaire »

Cinq centres organisaient le simultané Vermeils-Diamants-Rubis ce samedi 22 janvier. Malheureusement pas de centre dans la Loire. Du coup, les ligériens ayant envie de disputer cette épreuve se sont rabattus sur les centres de l’agglomération lyonnaise.

La première partie est tirée par Marie-Odile Panau, présidente de la FFSC. Le premier coup fait déjà des dégâts avec HISTONE (protéine végétale et animale) qui est un scrabble unique. La majorité des tables accuse déjà un rebours de 52 points mais pas de honteS à avoir car c’est difficile à voir ! On peut facilement perdre un point ensuite sur PYRENE. Pas de quoi chatouiller nos scrabbleurs dont beaucoup topent le coup n°3 avec GUILI, iso-topé par ceux préférant crier leur désespoir avec MUGI après ce début de partie difficile. Les joueurs ayant préparé A-PYRENE peuvent être fiers d’eux mais fallait-il encore construire MALEKI pour toper le 4ème coup. Sinon c’est -2 minimum à condition de geeker un peu ! Beaucoup de scrabbles au 5ème coup mais seulement deux qui quadruplaient : RENVIDES et VERDIENS. Le 7ème coup accoucha d’un improbable SAUTEUSE en maçonnerie quasi-intégrale gagnant un point sur un tout aussi difficile OUATEUSE. Les plus gastronomes d’entre nous ne restaient pas sur leur faim avec le BAKEOFE qui les attendait, une graphie à faire hurler l’alsacien d’origine que je suis puisque personne ne l’utilise ! Peut-être que les membres du comité ODS avaient bu un peu trop de riesling… Nouvelle pluie de scrabble au 11ème coup mais avec un top sec « CAIMAN(S) ». Les coups suivants visaient à optimiser des lettres chères comme le Q, le W et le Z. Le coup 16 EERU?RX fut stressant mais aucun des deux scrabbles secs ne passait. On garde le joker et on repart pour 3 nouvelles minutes stressantes mais avec cette fois-ci plusieurs scrabbles à la clé dont les top REMAR(I)A et REARMA(S/T). La fin de partie est un peu pénible et celle-ci s’achève en 21 coups avec un top à 996 points. Jean-Pierre Folliot, déjà en grande forme lors du simultané mondial du 8 janvier, remporte la 1ère partie.

La seconde partie est tirée par Joan Controu. La présence du Q sans U en début de partie écarte toute possibilité de scrabble mais il fallait être vigilant pour quadrupler MARATRE au coup 2. Au coup 4, ECOTAXE gagne 2 points sur EXACTE qui n’était pas facile à voir et qui a valu à Genas un zéro malheureux à un joueur ayant écrit EXCATE sur son bulletin… Au coup n°6, nombreux sont ceux qui ont préféré DANSEE sur la SERENADE plutôt que de la jouer, un mot simple mais peu évident à construire. Il s’agit d’un solo ordinateur au moins sur les centres de Genas et de Lyon. Le tirage IUISGV? aurait pu faire quelques dégâts mais point de E ou de R disponibles sur la grille. S’ensuivit une belle série de scrabbles accessibles SUIVRAS-DENOUAIT-RABLIEZ. La suite de la partie est moins animée mais notons tout de même les coups de JAPPER, RECIF ou VOLUMEN. Jusqu’au tirage joker LLNODT ? qui ne scrabble sur aucun appui. Il fallait rester réveillé jusqu’au bout pour prolonger TOND en TONDO et descendre KOB. Cette partie fait moins de dégâts que la première. Elle comporte 21 coups comme la première mais un top de seulement 852 points. Elle est remportée par Marie-Hélène Boeuf.

Au cumul, Bernard Bussy décroche la victoire dans le comité et devance de 3 petits points Marie-Hélène Boeuf. L’exploit du jour est signé d’Alain Carrier. Joueur 5D du club d’Ambérieu, il décroche la 4ème place et s’offrira une belle moisson de PP3.

Palmarès lyonnais :

S2 : Bernard Bussy
S3 : Anne-Marie Peylet
S4 : Marie-Hélène Boeuf
S5 : Alain Carrier
S6 : Nicole Garcia
S7 : Michel Deluermoz

 

Simultané mondial en trois minutes par coup du 8 janvier 22 : Rémy Poulat en tête !

Le 9 janvier 2022, par Rémy Poulat dans Actualités
2 photos - 1 commentaire »

235 participants pour ce simultané mondial réunis en neuf centres régionaux : Ambérieu, Bourg-en-Bresse, Chaponost, Civrieux, Genas, Lyon, Meyzieu, Roanne et Saint-Etienne.

Pass sanitaire ou vaccinal vérifié, masques ajustés, chacun est invité à rejoindre sa place pour les deux parties.

A Saint-Etienne, je surprends Alexander Guilbert assis à la table 2 en train de recopier une liste de mots ODS 8, et l’apostrophe en lui disant : « c’est le moment de réviser les mots nouveaux ! » Sourires convenus.

On se souhaite une « bonne partie » et l’annonceur, Simon Descos, entame : EFHIKRS.

KIF – KIFER – KEFIRS 56.  JETE-EJET 22. FIX-FOX-HOUX 35. MYTHE. ROMPUS pour COR/ROMPUS 42 préféré à PROMUS.
HOU, QUI, VICIA, Subtil NAZI 46, REMOULA vertical +3 sur MOULERA horizontal, AILMORT ne trouve pas de prime, on se contente d’ALTO ou ALTI 35 ouf, BORIN (ou BORAIN adj. Du Borinage en Belgique). Puis arrive le premier coup joker toujours délicat : DDEINS ?

In extremis je trouve DENUDaIS 68 et je sens qu’il y a mieux, mais comme souvent une place est effacée pour moi le quadruple droit. L’arbitre annonce pour 98 points DIStEND. Je prends de la distance sur le top. ETEUF, puis BREVETTE ? ou BREVèTE ? uniquement. Les deux sont admis depuis le début des ODS. Alexander se le refuse, tandis que je le flambe parce que je pense que cela vaut la peine. Euphorie passagère qui m’empêche de regarder mon brouillon et je perds 10 points sur NULLES 40 alors qu’ ES faisait 34 points.

EWE. NAZIE. puis EEIMORS pour ISOMERE-REMOISE 74 ou MOMERIES-MOMIERES-SOMMIERE-MOIREES 72. ACNE gagne un point subtil sur NAC. SAGA. AADLNR ? sur A de SAGA. Je forme ?ALANDRA, puis je récite l’alphabet B-C ! Calandrer et Calendrier. Ok. JEEP termine la partie.

 

Simon annonce que DIStEND est un solo de la table 2 Alexander Guilbert, bravos.

A Saint-Etienne les trois premiers sont Anne Lions 3e– Alexander 2e – Rémy 1er.

Volontairement je ne regarde pas les écarts, car lors d’une édition précédente, en ayant 100 points d’avance, je m’étais laissé aller à prendre un zéro. Pour rappel c’est un simultané mondial !

La seconde partie est lue par Philippe Chambert : AERRSUZ : SAUREZ – AZURER -AZURES : le deuxième est retenu. Le seul qui ouvre avec un A derrière. FAUTANT puis SPATULES. BONDS. HIT. BONDI ou BIDON.DAW. CIEL. AEIMORU. Le A est préparé mais je l’oublie ?!! MAORIE pensé de suite ne trouve pas de place ! Je cherche donc une collante AROME 23. Philippe annonce MOIERA 26 pour former AZURERA. Comment ai-je pu oublier une place aussi évidente !

Je rumine, JEU 31 puis à la sonnerie JOUEUSE 44 ouf. SIEGE intransitif 37 préparez ARSZ. MAYE, VErMILLE (verbe intransitif, fouiller la terre avec son groin en parlant du sanglier) ; RUGINENT (raclent un os en chirurgie), THEORIES ou THEORISE le second retenu, CABOT, KAPOS, QINg ou QINs de même, là je commence à fatiguer : FLORE 26 j’arrache VENAL 27. Je loupe FLUORE ! puis EXON33 je trouve à la sonnerie AXONE 39 le top est XENON 45, VERMILLERA gagne 2 sur AFAR, oui, et je préfère jouer AA 19 qu’AVE construit mais oublié, au deuxième passage juste compté le V en pivot 18.

-41 et -13 c’est bien et c’est moyen aussi : 7 tops manqués dont 4 places « oubliées », 3 places où je n’ai pu trouver le top après 3 minutes de recherche !

Vous avez bien lu, même les premiers ont des doutes, des moments de faiblesse, on n’est pas des robots !

 

Félicitons les meilleures progressions par série :

Alexis Manca, Michel Deluermoz, Laurent Mauvoisin meilleurs série 7

Stéphanie Millimono, Dominique Paya, Jean-Yves Renon meilleurs série 6

Alain Carrier, Patrick Cros, Marylène Viallon meilleurs série 5

Robin Paire, Hugolin Homassel, Marie-Noëlle Bruel meilleurs série 4

Jean-Pierre Folliot, Muriel Vulin, Mireille Rossignol meilleurs série 3

Patricia Miquet, Emmanuel Courdioux, Pascal Granger meilleurs série 2

Rémy Poulat, Alexander Guilbert, Christophe Jazé les série 1.

 

Félicitons les bonnes parties 1 :

Anne Lions 7e, Milou Depeyre 18e, Frédéric Homassel 30e !

Félicitons les bonnes parties 2 :

Patricia Miquet qui gagne le comité, Sylvie Weber 4e, Claude Roux 39e !

Les grandes félicitations à Jean-Pierre Folliot de Vourles qui termine 2e régional, une série 3A due à un manque de compétition.

 

Au 9 janvier je suis 18e sur 40 série 1, c’est bien mais pas un exploit. C’est mieux que l’an dernier je n’avais pas fini dans les série 1.

Merci aux organisateurs pour avoir envoyé les résultats et photo du podium dans les temps.

Rémy

Joueur du mois de décembre 2021 : Raymond Briday

Le 1 janvier 2022, par Flavien Suck dans Actualités
2 commentaires »

Diamant classé 4C du club de Roanne, Raymond Briday est élu joueur du mois avec 25,3% des suffrages. Il devance Christiane Ray, Martine Prenat, Jean-Michel Hiltgun, Philippe Chambert et Claudine Métivier.

Raymond a performé lors des phases 2 et 3 du championnat de France. Lors de la phase 2, il décroche 87,1% de PP4 avant de continuer sur sa lancée lors de la phase 3 où il récolte près de 30% de PP3.

Raymond nous livre quelques mots pour mieux le connaître :

« Mon initiation au scrabble débute en 1994 au Scrabble club de Chauffailles (Saône et Loire), club non affilié à la fédération de scrabble, comptant 12 joueurs et dont je suis le président depuis cette date. Mon adhésion au club de Roanne remonte au 1er septembre 2006, date de ma retraite, après 34 ans passés au service gestion de l’entreprise POTAIN (construction de grues) de La Clayette en Saône et Loire.

Qualifié pour le championnat de France Vermeils en mai 2007 à Vichy, j’ai terminé 673ème sur 965 joueurs et champion de France 7ème série étant le seul représentant de cette série. La saison suivante, je me retrouvais propulsé en série 4, à laquelle j’essaie de rester accroché. Depuis, j’ai participé de nombreuses fois au championnat de France Vermeils Diamants.

Je vais également participer pour la 1ère fois à la finale du championnat de France individuel suite à ma qualification lors de la phase 3 : un challenge relativement élevé pour moi, mais qu’importe! L’essentiel n’est-il pas de participer?

Mes centres d’intérêt, avec le jardin, sont le théâtre -acteur de 1982 à 2008 et membre de la troupe depuis cette date-, le chant et les activités du comité des fêtes. Autre engagement associatif depuis 1984, aide à l’Association Emmaüs de Roanne-Mably, participation aux ventes et responsable du local de Chauffailles.

J’ai beaucoup de plaisir à jouer au club de Roanne où l’ambiance est très conviviale. »

Martine Sivignon, présidente du club de Roanne, ravie de l’élection de Raymond, rajoute qu’il est « un bon joueur de 4ème série, sympathique, très assidu depuis de nombreuses années, toujours prêt à rendre service. »

Bravo Raymond !

 

 

 

 

Le Top 50 du scrabble en France !

Le 22 décembre 2021, par Rémy Boeuf dans Actualités
1 commentaire »

Le Top 50 du scrabble en France !
Tiphaine Boiron fait son entrée dans ce club plutôt masculin.
Elle se classe 49 ème, c’est la seule femme de ce Top 50 !
Une brillante représentante de notre comité.
Bravo à elle pour cette entrée méritée.

Rémy

Partie Mondiale d’Automne – Remises de Trophées dans les écoles de Villefranche

Le 18 décembre 2021, par Gisèle ORSAZ dans Scrabble scolaire
1 commentaire »

REMISE DES TROPHEES DANS LES ECOLES DE VILLEFRANCHE
avec Carole pour la partie MONDIALE D’AUTOMNE 2021

Comme tous les ans, nous avons commencé les parties mondiales des jeunes en commençant par la partie d’AUTOMNE, envoyée par la Fédé

Carole qui anime dans 3 écoles à Villefranche a récompensé les 1ers dans chaque classe.

  • 4 classes du cours Perrier : CE2, CM1 et 2 classes de CM2.
  • Quelques collégiens de MONGRE
  • 3 classes à l’école NOTRE DAME  : CE2, CM1 et CM2.

Merci à tous les scrabbleuses et scrabbleurs qui nous donnent leurs coupes, ainsi qu’à notre Comité du Lyonnais et la Fédération Française de Scrabble.

Carole Trolley de Prévaux

La phase III à Unieux le 12 décembre 21 : Claudine Marchal au sommet !

Le 14 décembre 2021, par Rémy Poulat dans Actualités
Une photo - 1 commentaire »

Gilles Boiron reçoit les 88 prétendants à la finale à Vichy dans la salle Chauvy sous la médiathèque à Unieux.

Tout le monde a son masque et chacun joue ou arbitre à sa place.

Deux écrans et un tableau pour les tables fixes permettent à chacun de contrôler son tirage et les mots retenus par l’arbitre.

Trois parties au programme de cette phase III lues par Rémy Poulat et Gilles Boiron.

La première totalise 890 points en 19 coups. 6 scrabbles : DILUEES ou IODLEUSE, EILRSU ? génère 27 solutions sur trois quadruples avec I, S, U en appui ; RUISSèLE retenu. SURFILAT +7 sur SULFURAI et +13 sur FLUERAIS, INVAGINE + 24, WARRANTE + 37, COTERAI à bien placer sinon -13.

Charles Bozzaco Colona table 1 vire en tête à -7 (au top jusqu’au 16e coup), suivi par Patrice Brun -11, Claudine Marchal 3e à -18, Mireille Rossignol -26 et Anne Lions -27.

La deuxième partie totalise 886 points en 20 coups. 5 scrabbles : CONJuRAI ou JONCeRAI, ALLOUES, AMUIRAIS, NUERIONS-REUNIONS, DEBINEES ; rEF/IXENT, VE/RDOIE en collante, DO/LIC.

Josiane Mourier améliore son record à -3, Raymond Essomba -9, Philippe Chambert -10, Claudine Marchal -14, Muriel Vulin -15.

 

Au cumul de ces deux parties : Claudine Marchal est première à -32, deuxième Anne Lions à -71, troisième Josiane Mourier à -76, quatrième Yoann Loday d’Elancourt en région parisienne, fait ses études à Lyon à -77, cinquième Muriel Vulin à -78.

 

La troisième partie culmine à 1093 points en 18 coups. 7 scrabbles : ENUMERA, HERSERAI, CORNETTE, COPIEUSE, FORGEONS, le difficile DEIVX ?? accouche d’un VIDEotEX à 126 points et pour finir EPINAIE à connaître (lieu couvert d’épineux) font la différence.

Patrice Brun -17 (vainqueur 2017), Philippe Chambert -23, Charles Bozzaco Colona -39, Marie-Agnès Fréour à -50, Claudine Marchal à -53.

 

Les tables et les chaises ainsi que le matériel sont rangés, même la baffle, et Gilles annoncent les premiers résultats avant d’afficher la suite : Claudine Marchal -85, Philippe Chambert -123, Charles Bozzaco Colona -136, puis Patrice Brun, Yoann Loday, Jean-Charles Remandet.

 

Merci au staff d’Unieux, aux arbitres, aux ramasseurs, aux joueurs, pour cette manifestation qui s’est bien déroulée, et rendez-vous est pris pour le championnat régional à Beynost le 6 février pour les non qualifiés et les absents.

Rémy Poulat