Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L

Le 28 juillet 2019, par Gisèle ORSAZ dans Non classé
7 photos1 commentaire »

Quelques Lyonnais ont fait le voyage pour les championnats du monde à La Rochelle du 20 au 27 juillet 19, certains qualifiés ont honoré leur billet, d’autres ont pris du plaisir à assister à cette manifestation organisée en France et ont pu se jauger à côté des champions qui certains viennent de très loin.

En effet, Nigel Richards de Nouvelle-Zélande qui a gagné le championnat du monde deux années de suite au top en 2017 et 2018, allait-il renouveler sur les 7 parties de l’Elite ?

Pas de représentant Lyonnais en scrabble classique, ni à l’open ni au championnat du monde. La finale a permis à Francis Desjardins le Québecois de gagner 2 parties sur 3 face à Elysée Poka l’Ivoirien déjà vainqueur auparavant.

A noter que beaucoup de champions Français se sont essayés au classique et quelques uns ont réussi à battre le Néozélandais qui termine 5e.

La Halle d’Encan est un endroit magique à côté d’un bassin pour bateaux de plaisance. Le batiment tout en longueur a permis de placer les joueurs Elite et les « Openistes » dans la même colonne.

L’auditorium a permis de remettre les coupes et les sièges étaient vraiment confortables.

Yves Blisson a réalisé des interviews et des reportages à voir sur You Tube.

Revenons à nos Lyonnais :

Les Parties Originales :

Christophe Jazé 5e, Gilles Boiron 21e, Eric Douillet 65e pour 38 S1.

Jean Stieber  3A 135e / 147 [1-2-3], Jean-Pierre et Marie-France Malfois dans les PP4.

Le Blitz : 69 S1 – 65 S2 – 40 S3

Gaston Jean-Baptiste est 14e, 2e Espoir
Christophe Jazé est 79e
Tiffany Guy 118e et 2e S4 bravoooo !
Hugolin Homassel 248e et 5e Benjamin, 2e S6 félicitations !

Les Paires : 58 S1- 46 S2- 34 S3 – 54 S4 – 32 S5 – 9 S6.

Gaston et Benoit Delafontaine de Suisse terminent 2e, vice-champions du monde derrière Nigel Richards-Hervé Bohbot à 3 points des vainqueurs.

Nicolas Aubert avec Edouard Huot le Québecois 14e grattent 3 places en finale de blitz et terminent 11e.

Eric Douillet et Marianne Dehaemers 94e

Tiffany Guy et Flavian Da Costa-Quenesson ex aequo avec les Malfois 178e

Hugolin Homassel – Aloys Grenier 199e.

Anecdote : Les Poulat avaient décidé de regarder la finale des paires dans l’auditorium, et surprise ! ils se sont retrouvés à ramasser les bulletins des champions.

LES OPENS

L’open de l’Ile de Ré en cinq manches :

Eric Douillet, Gilles et Jacqueline Boiron, Christiane Robin, Marie-France et Jean-Pierre Malfois, Yolande Jacquemond et Françoise Mondon sont venus représenter le comité à titre personnel.

En parallèle du tournoi de l’Elite des opens étaient organisés en 2′ par coup :

Open de l’Ile d’Aix :

4e Gilles Boiron, 15e Eric Douillet 5e S1, 38e Jean Stieber 2e Diamant, 100e Guylaine Poulat, 194e Yolande Jacquemond, 251e Christiane Robin.

Open de l’Ile d’Oléron :

27e Eric Douillet, 59e Yannick Merchiers, 94e Guylaine Poulat, 183e Christiane Robin.

Open de l’Ile Madame :

1er Gilles Boiron bravooo ! 7e Eric Douillet, 57e Yannick Merchiers, 130e Guylaine Poulat et 226e Christiane Robin.

Nous arrivons aux résultats de l’Elite : 140 S1 – 75 S2 – 30 S3 – 22 S4 – 8 S5 – 17 S6 – 1 S7.

Gaston Jean-Baptiste premier Lyonnais sans trembler termine 13e après une semaine rêvée, du moins au début.

Nicolas Aubert d’Unieux 57e, Christophe Jazé de Bron 68e, Rémy Poulat 97e.

Tiffany Guy et Hugolin Homassel de Meximieux terminent 224e – 262e et 5e Benjamin pour Hugolin.

Le tournoi de Gaston : top-top-top, -1, -2, -58, -6.

RAVIOLE, il oublie de pastiller le T initial, comme moi, et loupe la TUQUE. De 1er exaequo il passe 3e. partie suivante il oublie BATIK et reste 3e. Il reste deux parties :

La 6e voit un coup d’anthologie CHARMEN scrabble ou pas sur – – B – O – – – – .

EMBROCHA 36 ou un hypothétique vilain EMBRONCHA 94 ?

Gaston préfère assurer les 36 points mais coup de tonnerre l’arbitre annonce : « pour 94 points jouez en 4A EMBRONCHA ! Douche froide pour beaucoup puisque seulement 30 joueurs de l’Elite l’ont joué.

La 7e et dernière partie, forcément désabusé à la 15e place il rate deux coups : COPIES -2 et DEY -4 coups faciles mais sur le premier coup un scrabble est probable et sur le second coup raté XY? est un cocktail qui aurait pu être plus explosif.

Toutefois il réussit à gratter deux places et termine donc 13e et 2e Espoir.

Rémy Poulat, qui s’est entrainé en 9 et 10 lettres, ne sait toujours pas gérer sa grille après 20 ans de pratique : il débute le tournoi avec -117 et échoue à la 185e place dans les Série 2. C’est donc avec appréhension, retenue, et forcément distraction que les autres parties sont jouées : 37 coups perdus soient cinq par partie. La plus grande boulette est de préparer le A devant MURAIS et l’oublier pour jouer SAUMURAIS 30 alors que NOUATES-SOUTANE passaient pour -3 sur TANTOUSE.

Ne pas savoir écarter les lettres chères, ne pas tout compter, oublier des places évidentes, ne pas tout pastiller jusqu’à la fin, et donc oublier un raccord pour scrabbler !

Mais l’entrainement a payé une fois : en effet, à l’affut des doubles appuis je vois EMBROCHA et il me reste le N et je me dis mais EMBROCHA+N = EMBRONCHA ! Je suis table 121 et cette trouvaille me permet de remonter à la 90e place pourtant bien loin de la 73e du départ. 28e sur 30 à avoir envoyé le coup du tournoi, et donc pointer à la 21e place de la partie, un rêve qui dura peu puisque je m’écroule dans la dernière partie à -69 en ne profitant pas de l’aubaine des 58 points du 9 lettres.

Voilà nos vacances à la Rochelle sont finies. J’ai très mal négocié les parties mais je suis ravi d’avoir participé et d’avoir revu les champions des différents pays. L’an prochain les championnats du monde se passeront à Abidjan en Côte d’Ivoire et beaucoup de joueurs nous recommandent le confort et l’excellent accueil des Ivoiriens.

Nous avions prévu de nous réunir entre Lyonnais mais Gaston et Christophe ont préféré s’éclipser. Les Daltons devant la Halle.

J’en oublie de dire que Nigel Richards a gagné au top pour la 3e fois les championnats du monde, il gagne le blitz au top, il gagne les paires à -1 avec le Français Hervé Bohbot. En effet un bulletin mal orthographié n’a pas été validé par Hervé qui a préféré envoyer son bulletin pour -1. Nigel avait écrit BEUMS pour BEUHS.

Au défi mondial Nigel a eu un moment de faiblesse, il a joué BANJO à la place de BARJO retenu par l’arbitre et joue ensuite DENOTAIT sur le N fautif. Il laisse 5 joueurs se disputer la fin du défi et voit la victoire d’Antonin Michel face à Louis Eggermont. Gaston termine 10e de ce défi.

La photo 1 représente Fort Boyard, étape rapide pour accéder à l’Ile d’Oléron.

La photo 2 est l’auditorium avec la scène de la remise des coupes.

La photo 3 montre les récipiendaires de l’open Madame avec Gilles Boiron tout à gauche qui termine en tête.

La photo 4 affiche les 10 meilleurs du Défi mondial : Gaston Jean-Baptiste 10e.

La photo 5 montre les podiums par catégorie de paires.

La photo 6 est l’illustration du podium Elite : Christian Pierre de Belgique (3e), Nigel Richards de Nouvelle-Zélande (1er) et N’Dongo Samba Sylla du Sénégal (2e).

Les photos ont été prises de loin, allez sur le site fédéral pour en voir de meilleure qualité.

Le Gagallinacé

Une réponse à “Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L”

  1. Le 29 juillet 2019 à 21 h 20 min, par Remy Boeuf

    Bravo les Lyonnais ! Des belles performances de votre part car la concurrence était rude et le niveau relevé tant en classique qu’en duplicate …

Laisser un commentaire




Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L   Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L  
Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L   Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L   Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L  
Championnat du Monde à La Rochelle : Semaine de Jeu pour quelques L