Cialis Online En France Buy Methotrexate Canada Cheapest Place Purchase Propecia Celebrex For Sale Cialis Buy Online No Prescription

846 – Aix les Bains

Le 4 novembre 2003, par Gérard Gouttard dans Compte-rendu de tournoi
Commentaires fermés




« 846 »



Je l’aime bien Janine, elle m’emmène toutes les années à Aix-les-Bains. Cette fois, nous avons eu bien peur, sa voiture ne voulait pas démarrer mais nous sommes finalement arrivées. Janine est 3ème série, moi 6A mais j’ai eu l’autorisation de jouer le grand tournoi. Mes rhumatismes me font bien souffrir, je vais vers mes 77 ans et chaque déplacement me demande un effort important. Pourtant j’aime le scrabble et, pour rien au monde, je ne manquerai le festival d’Aix. J’ai pris connaissance de ma place, c’est la 846, dans une salle excentrée du Park-Hôtel. Il y a de nombreux escaliers. Janine m’accompagne, elle me soutient dans les passages difficiles. Parfois on s’arrête, il faut que je souffle un peu. Janine me regarde en souriant et quelquefois toutes les deux nous partons à rire. Les gens qui nous dépassent nous regardent surpris. On a l’air de deux folles. Je l’aime bien Janine !

Je me retrouve au fond de la salle, la table est petite mais suffisante pour y poser tout mon matériel. L’atmosphère est feutrée et les gens autour de moi paraissent sympathiques et décontractés. Place 846 ! Ces trois chiffres me fascinent. Je pourrais commencer à la place 648 ou mieux 468, mais ne rêvons pas, mes neurones ne me permettent plus d’espérer. Oh ! Je ne baisse pas les bras pour autant, j’espère bien remonter un peu !

Nous avons un jeune ramasseur, visiblement il débute car o

n est en train de lui expliquer avec force geste la marche à suivre. J’essaie de me concentrer, c’est déjà le premier tirage, il n’y a pas de scrabble, « FEUTRE » c’est facile. Vient le moment du ramassage, le jeune garçon part dans la bonne direction, d’un pas alerte, avec fierté, il relève les billets des dix premières tables puis il se trompe et saute carrément la deuxième rangée pour ramasser la troisième. Devant le brouhaha généré par son manque de savoir-faire, le gamin se retourne, rend quelques bulletins aux joueurs mais ce ne sont pas les leurs, alors on s’énerve. Le jeune garçon part dans la deuxième rangée mais à l’envers. Branle-bas de combat du côté des arbitres et du teneur de tableau. Tout le monde se précipite, des joueurs se lèvent. Les billets sont mélangés, d’autres ne sont pas ramassés, on s’énerve à nouveau. Les aides occasionnels ont aussi des billets en leur possession mais le mélange est total. Pendant ce temps, le haut-parleur annonce le coup. L’affolement gagne le Park-Hôtel, le brouhaha s’enfle. Des « chut » fusent alors que l’on annonce le tirage suivant. Certains s’affolent, les arbitres essaient de calmer les joueurs. Le jeune garçon se terre dans un coin. Il ne ramassera plus. Au coup suivant, c’est le teneur de tableau qui s’y collera.

Le calme revient. Je regarde mon numéro : 846 ! C’est sûr qu’avec le 468 ou le 648 je n’aurais jamais vécu ça !



Gérard Gouttard

zp8497586rq

Les commentaires sont fermés.