Aricept 5mg Price Pharmacy Birth Control Pill Spain Coreg Cr 10mg Capsule Clomid 200 Mg Cialis Jelly Uk

Festival de Biarritz du 17 au 23 février 2003

Le 25 février 2003, par Gérard Gouttard dans Compte-rendu de tournoi
Commentaires fermés

Nos Lyonnais chez les Basques.



Bercé par le bruit des vagues qui glissent sur la plage, l’espace Bellevue cerné par la mer, nous accueille dans des conditions de confort remarquables, jugez vous-mêmes : une table de plus d’un mètre pour chacun, une luminosité parfaite, une sono bien réglée, un accueil sympa et une convivialité palpable.

1- Paires : on débute par cinq parties en paires et c’est le nouveau couple chouchou du Comité : Guylaine Balança et Rémy Poulat qui vont créer la surprise en terminant 3e. Les deux Christiane (Will et Ricq) finissent 20e, le coupe Eprinchard (Mari-Jo et Yves) prennent une très belle 27e place, la famille Martinet est 33e et la famille Fertier 35e.

56e Pierre Cools-Gilberte Schwab.

65e Christiane Arnaud-Gérard Gouttard.

68e Jeannine Mandrick-Carole Trolley de Prévaux.

70e Thérèse Costes-Anne-Marie Chabrier.

79e Annick Vollat-Françoise Cools.

89e Emma Berthaud-Odette Simon.

2- Parties originales : C’est vrai qu’elles étaient originales ces parties : une semi-rapide, une 7 sur 8, une joker, une 7 et 8 et une 8 joker, de quoi devenir fou, mais c’est bien connu, les scrabbleurs sont des gens bien particuliers qui n’ont peur de rien, c’est donc 337 joueurs qui vont s’attaquer à cette épreuve singulière. Et des dégâts il y en aura. Tout d’abord avec ceux qui n’ont rien compris au principe et qui adaptent la règle du jeu à leur façon, puis ceux qui, par suite d’un mauvais tirage, mauvais placement, sont surpris par le temps relativement court des épreuves et sont perdus pendant plusieurs tours. Etonnez-vous qu’à la fin des parties, certains se retrouvent à moins 400 ou moins 500. Quoiqu’il en soit, certains de nos représentants s’en sortent bien, c’est le cas de Rémy Poulat 14e, Gabriel Gaulhiac 33e, Roger Martinet 40e , Jean Fertier 49e, Christiane Will 57e, Monique Martinet 74e et Christiane Ricq 98e.

3- La blitzette : Voilà un nouveau mot qui s’en conteste devrait un jour ou l’autre rentrer dans l’ODS. Mais qu’est-ce que la blitzette ? C’est en quelque sorte un genre de grand prix à l’envers, c’est-à-dire qu’on prend 24 joueurs de la même série qui s’affrontent dans une partie normale (le temps est toutefois réduit à 1mn20), mais à l’inverse du grand prix, on élimine à chaque tour, celui qui réalise le moins bon score et bien sûr ceux qui prennent un zéro. Restent ainsi les meilleurs. A ce jeu là, nos représentants de 4e série n’ont pas trop brillé, par contre, en 5e série, saluons la victoire d’une de nos joueuses : Carole Trolley de Prévaux de Villefranche, étonnante de sang froid qui triomphe de 24 participants, confirmant ainsi sa belle performance du Trap d’Andrézieux.

4- Blitz : Cinq parties en blitz dans la même journée, c’est de la folie ! Mais les scrabbleurs aiment les défis et certains de nos joueurs n’ont pas hésité devant la difficulté de l’épreuve. A cet exercice, c’est Jean Fertier qui s’en sort le mieux puisqu’il finit 36e et premier Diamant. Gabriel Gaulhiac est 41e, Rémy Poulat 46e, Christiane Ricq 54e, Christiane Will 62e et Gérard Gouttard 87e.

5- Coupe de Biarritz : Cinq parties, 575 participants se sont disputé la grande épreuve de fin de semaine. A l’issue des cinq parties très sélectives nous retrouvons Rémy Poulat à la 18e place, Gabriel Gaulhac qui prend une très belle 44e place et qui obtient ainsi la Coupe des 4e série sans compter les 41 PP2 et les 136 PP3 qu’il engrange. Roger Martinet 45e et Monique Martinet 47e se suivent dans le jeu comme dans la vie. Christiane Will est 67e, Christiane Ricq 76e, Jean Fertier 108e, Jeannine Mandrick 173e, Gérard Gouttard 191e, Yves Eprinchard 197e, Guylaine Balança 217e, Agathe Djanoff 230e, Françoise Cools 238e, Marie-Josée Eprinchard 263e, Emma Berthaud 276e, Thérèse Costes 317e, Geneviève Valatx 367e, Christiane Arnaud 399e, Odette Simon 405e, Anne-Marie Chabrier 428e, Carole Trolley de Prévaux 441e, Annick Vollat 457e, Catherine Didier 462e, Lucette Mary 500e, Pierre Cools 553e et Jeanine Larue 556e.

Dans l’ensemble nos joueurs du Comité étaient satisfaits de leur semaine et ont tous apprécié l’accueil, la qualité de l’organisation, l’arbitrage, les petits cadeaux et la diffusion rapide des résultats. Thérèse Costes coiffée de son éternel chapeau à fleur, telle Madame de Fontenay, prodiguait conseils et encouragements à nos représentants, elle savait trouver le mot juste pour tous, allait féliciter les arbitres si elle était satisfaite, ou les tançait vertement si quelque chose n’allait pas. Elle testait tous les restaurants Biarrots et n’hésitait pas à raconter des histoires légères à nos joueurs pour les faire sourire lorsqu’ils avaient mal joués. Nous avons beaucoup apprécié son rôle de chaperon et sommes prêts à retenter l’aventure biarrote avec elle l’an prochain. Mais nul doute que l’année prochaine l’effectif du Comité sera plus important tant cette compétition prend de l’ampleur et s’inscrit naturellement parmi les grands festivals de l’hexagone.



Gérard Gouttard

Les commentaires sont fermés.