Buy Celebrex Online Uk Buy Lamisil Nail Order Tricorn Hat Marmot Lithium + On Sale Can You Buy Claritin Otc

Trap de Villefranche

Le 4 octobre 2002, par Gérard Gouttard dans Compte-rendu de tournoi
Commentaires fermés

TRAP de VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

Dimanche 29 septembre 2002



La toute nouvelle présidente Mauricette Guerre officie pour ce Trap annuel qui se déroule en même temps que la braderie du centre ville, ce qui ne va pas sans quelques problèmes de stationnement. Malgré tout, 127 joueurs sont présents. Mauricette est stressée, elle s’applique, elle veille à ce que tout se passe pour le mieux, son manque d’expérience est compensé par sa volonté de perfection. A ses côtés, Jeannine Mandrick se fait discrète. Plusieurs joueurs de Clubs voisins sont venus aider à l’arbitrage. Les compétiteurs prennent place. Certains, qui l’année dernière n’étaient que 5ème ou 6ème série, se retrouvent sur la première rangée du fait de leur progression dans les séries supérieures. Nous avons de nouveaux voisins et, avant de commencer, les discussions vont bon train.

Mauricette tire les deux parties. La première, très technique avec seulement trois scrabbles, durera 25 coups. Jean Fertier va réaliser un magnifique solo avec MEDULLA en quadruple. Plusieurs petits coups feront la différence comme la transformation de DRUS en DRUSES, un LEU qui au passage fait SEZIG, un QAT posé sur ME et EX pour faire AME et TEX, enfin un SERF, un IGLOO et un CUVAGE difficiles parachèvent la sélection. Un événement rarissime va se produire au cours de la partie : plusieurs joueurs vont prolonger MEDULLA en « medullai », ce qui bien sûr n’est pas valable. Quelques joueurs vont même le faire deux fois de suite ; dans ce cas-là, c’est la moyenne des tables arbitrées par leur arbitre qui est prise en compte, mais lorsque toute la rangée a également fait « medullai », la moyenne de zéro est… zéro ! Cette partie est facilement gagnée par Jean Fertier devant Laurent Mahé.

La deuxième partie débute avec AMISH et comportera sept scrabbles dont les difficiles LEVURIEZ, LEPROME et INDIGNA, mais le plus dévastateur, si je puis m’exprimer ainsi, est DEVASTA en collante intégrale sur des mots de deux lettres, une perfection scrabblesque, un enchantement pour tous les amoureux de ce jeu ! 103 points à verser dans l’escarcelle de ceux qui le voient ! Enfin la partie se termine sur un JERK totalement caché qui en a envoyé valser plus d’un.

La partie est également gagnée par Jean Fertier qui remporte le tournoi devant Laurent Mahé et Vincent Fertier. Marie-France Malfois, impériale, est 1ère 4A (à la 5ème place du tournoi) devant Janine Velay, 1ère 4B (et 6ème du tournoi). Marlène Betscher, 1ère 5A, termine 12ème ; Anne-Marie Braymand, 1ère 5B, est 19ème ; Pierre Tcheng, 1er 6A finit 49ème et Gabrielle Serrero 1ère 6B, 60ème. Enfin, Louise Duperray est 103ème et première non classée. Quelle bonne idée de différencier pour les dotations les séries A et B.

En attendant les résultats, le Club de Villefranche nous offre un buffet digne du Club Med avec une grande variété de toasts arrosés d’un Brouilly local. Pour finir, une diversité incroyable de gâteaux confectionnés par les dames du Club. Nous avons été touchés par l’accueil sympathique, nous reviendrons !



Gérard GOUTTARD



Les commentaires sont fermés.