Première finale Interclubs Classique – 26 juin 2010

Le 29 juin 2010, par Gérard Gouttard dans Non classé
Aucun commentaire »

Ce samedi 26 juin était organisée par la DNSC  (Direction Nationale du Scrabble Classique) la première finale Interclubs Classique nationale.
Le comité du Lyonnais avait dépêché une équipe du club de Vourles qui avait gagné le 7 février le championnat régional de cette formule en équipe de trois.
Toutefois comme Jean Gelineau ne pouvait honorer sa sélection, Christian Balma qui avait gagné deux Tournois de Vourles pouvait le remplacer, était accompagné de Meena Murali-Mohan et de votre serviteur Rémy Poulat.
C’est donc sans stress que nous arrivons à la Maison des Associations, bâtiment moderne vitré, qui dénote un peu avec les immeubles alentour, qui jouxte un jardin d’enfants.
Après deux parties d’entraînement dans la salle de jeu, nous mangeons un succulent casse-croûte préparée par Nirmala dans le jardin puis certain font la sieste.
La veille de partir j’avais lu les différentes équipes que nous allions rencontrer et je supputais que nous finirions derniers ; en effet en saluant les personnes présentes je me rendais compte de ne voir que des premières Série duplicate !
En fait il y avait bien des équipes comparables à la nôtre parmi les 10 présentes, mais je minimisais nos chances.
Je voudrais dès à présent remercier le club de Montrouge pour la salle, les goûters, le pot final, ainsi que Jean-François Ramel pour l’organisation qui s’est occupé entièrement de son logiciel et donc des résultats de chaque match.
Cela étant dit, j’en viens à nos performances :
5 manches donc 15 matchs :
Vourles 1er à l’issue de la première ronde avec 3/3 contre Nancy.
Avec deux ou trois victoires Vourles marque 3 points.
La deuxième ronde, par contre, montre Vourles avec 3 défaites face à Tournefeuille ! Avec 0 ou 1 victoire d’équipe Vourles marque 1 point.
J’ai joué contre le champion du monde Elysée Poka une belle partie même si j’ai manqué de carburant sur la fin, je lui ai tout de même fait peur…
Le règlement hiérarchise les critères, le nombre de points d’équipe, le nombre de victoires individuelles puis l’écart de points des matchs entre les équipes.
Au cumul des deux manches nous sommes cinquièmes.
Puis nous gagnons 2-1 face à Bondoufle : Merci Meena et Christian parce que moi sur cette partie j’ai subi.
Puis nous retrouvons Dijon après deux semaines depuis la finale duplicate à Carpentras, et nous prenons une revanche : ouf.
Avant l’entame de la dernière ronde nous sommes 3e ex aequo  trois équipes dans un mouchoir (3-4-5e) et nous tombons contre le club de Bobigny.
Ca y est je me vois ramener la coupe du troisième club, j’avais préparé un sac au cas où….
Oui mais voilà je négocie très mal mes tirages, au lieu de rejeter mes consonnes au départ (BDG) et garder AEIT je pose BI et je garde DEGAT en main, malheureusement prémonitoire, parce qu’après je n’arrive pas à poser beaucoup de lettres et pendant ce temps mon adversaire défile en tirant la baraka.
Finalement seule Meena gagne son match, l’équipe se voit descendre au firmament !… non tout va bien nous terminons 4e sur 10.
Jean-François Himber, le président de la DNSC, énonce les résultats en signalant que le podium est composé des trois clubs qui ont des séances hebdomadaires de scrabble classique : Tournefeuille, Bobigny et Montrouge. Comme quoi l’expérience paie.
Heureusement que nous ne terminons pas troisième, la coupe aurait été trop grosse pour mon sac…
Le bilan pour l’équipe de Vourles est très positif, 4e sur 10 avec 8 victoires sur 15 possibles.
Une belle journée conviviale, sympathique, avec Christian qui joue FALLANT mot non admis non contesté par son adversaire parce qu’il peut scrabbler sur un A en quadruple et marquer un max de points, anecdote qui fait bien rire les spectateurs, la justice est sauve, son adversaire gagne la partie.
Le succès de cette épreuve réside dans la confrontation des bons joueurs et l’amitié qui y règne.

Rémy Poulat

Laisser un commentaire