Le Classement nouveau est arrivé

Le 24 juillet 2003, par Gérard Gouttard dans Non classé
Commentaires fermés

YVES EPRINCHARD nous propose:



Le classement nouveau est arrivé…. !



Très attendu par beaucoup de joueurs, alors voilà IL est sorti…

Comme chaque année les responsables de la Fédé ont dû se décarcasser pour nous délivrer les nouveaux classements un peu avant la mi-juillet. Dommage toutefois que celui-ci n’ait pas pu être prêt pour le premier tournoi de la saison à la Bresse.

Si chacun a pu découvrir SON classement sur le site Internet de la Fédé, je vous propose un petit bilan collectif sur le Comité du Lyonnais.



Le niveau moyen des joueurs est en sensible progression



Sur 890 licenciés, 527 sont désormais classés. Parmi ceux-ci 147 sont passés dans une série supérieure, alors que dans le même temps seulement 71 ont rétrogradé.

Dans le Comité on dénombre 4 SN1, 16 SN2, 33 SN3, 78 SN4, 171 SN5, 225 SN6 et 363 SN7, ce qui correspond à peu de chose près aux proportions nationales. Signalons un déficit récurrent en 1ère et 2ème série alors que le Comité fait plutôt mieux dans les séries intermédiaires 3 et 4A.

Toutes séries confondues, 4 clubs possèdent plus de 10 joueurs qui ont changé de série. D’abord le très dynamique club de Vourles, suivi des clubs de Lyon, Villefranche et le surprenant club de Vienne.



Du sang neuf chez les 1ère séries



La cessation d’activité de Charly Colonna est compensée par la consécration attendue, mais non moins spectaculaire, du jeune Vourlois Nicolas Bonnamour. Hélas, le compteur ne restera pas à 4 SN1 dans le Comité avec le départ annoncé pour d’autres cieux de Matthieu Colonna. Bon vent à lui, son nouveau club a bien de la chance.



Attention les meufs arrivent au pouvoir en 2ème série !



Cette série comme la première d’ailleurs était exclusivement masculine. Le Comité est fier de voir récompensées de leurs efforts Sylvie Couturier, Nadia Giangrande et Christiane Will. Avec Yves Robert qui accède aussi à cette série convoitée par beaucoup de joueurs de SN3, la N2 Lyonnaise comporte désormais 16 membres bien emmenés par Gilles Boiron. L’objectif d’accession à l’élite de ce joueur discret devient réaliste ; c’est tout le mal qu’on lui souhaite.



Une belle bagarre en perspective pour la prochaine Super-Coupe en 3ème série



Pas moins de 12 joueurs accèdent à la série 3 portant l’effectif du Comité à 33 !

Ce beau résultat de

groupe vaut bien de citer tous les récipiendaires dans l’ordre du nouveau classement :

Joël Arnollet, Gérard Gouttard, Gabriel Gaulhiac, Pierre Cotentin, Marie-Jo Eprinchard, Christian Lavert, Bernadette Beauchemin, Joëlle Gay, Quentin Boussaert, Jean Stieber, Huguette Ottogalli, Simon Descos.

Si certains d’entre eux font leur retour dans cette série, des « jeunes » loups aux dents longues peuvent viser la N2 dès la prochaine saison.

Notons que 4 joueurs rétrogradent en 4A, mais nul doute que ce séjour au purgatoire sera de courte durée.



Dur dur le passage en 4ème série A



Avec une barre à 1230 PP4 ou 100 PP3, le moins que l’on puisse dire c’est que l’accession et le maintien en N4A n’était pas évident. La sélection est sévère dans cette série où on retrouve beaucoup de bons joueurs.

Les 7 lauréats, ou plutôt les lauréates de la saison (décidément les meufs sont à la fête !) sont :

Anne-Marie Soriot, Janine Pin, Alice Béroujon , Catherine Poulain, Sylvie Le Floch, Emma Berthaud et Carmen Lefèvre.

Avec les 4 rétrogradations, ce sont 37 joueurs qui joueront la saison 2003-2004 en SN4A.



Quelques belles progressions à souligner



Sans revenir sur les brillantes prestations déjà citées, 3 joueurs grillent les étapes en grimpant de 3 séries d’un coup :

Pierre Tcheng de 6A en 4B (mais cela n’étonnera personne tant son nom a été cité dans tous les tournois de la saison), Sylviane Merard de 6B en 5A et Bernard Bussy de 7 à 5B.

On trouve aussi 20 joueurs qui montent de 2 séries. La place me manque pour les citer tous mais un grand bravo à eux ! !



Ce n’est que partie remise …



Pour quelques joueurs la non-accession s’est jouée à presque rien, mais c’est la dure loi des barres qualificatives. Et quand on repense à toutes les bêtises de l’année écoulée…

Dans cette catégorie peu enviable, je citerai en particulier :

Josiane Mourier qui loupe la SN3 de 1 PP3, Janine Velay qui loupe la SN4A de 6 PP4, Martine Uran qui loupe la SN4B de 6 PP4 aussi, et Christine Grange qui loupe la SN5B pour 2 malheureux petits points.



—ooOoo—





Je souhaite à toutes et à tous une bonne saison scrabblesque 2003-2004, et que le plus grand nombre d’entre-vous puissent figurer dans le bilan de l’année prochaine.



Yves Eprinchard



Merci Yves pour tontravail







zp8497586rq

Les commentaires sont fermés.