LE JOUEUR DU MOIS DE MARS 17 : PIERRE COTENTIN

Le 31 mars 2017, par Rémy Poulat dans Non classé
Aucun commentaire »

« J’ai commencé à jouer au scrabble dans les années 60, en famille ou avec des amis après le repas, avec dictionnaire et digestif, ambiance cool.Arrêt jusque dans les années 90 où, vivant à Bourgoin-Jallieu, j’ai rencontré Mme Volle (que les plus de 20 ans… de scrabble connaissent) et là je commence à jouer en club, Bourgoin, Bron, Lyon où je rencontre Claudine que je rejoins à Saint Quentin.
Lecteur compulsif depuis ma tendre enfance, le contact des mots m’a toujours plu.
Je « m’entraîne » sur Duplitop, mais si je vois dans une partie Arlonais, Bouakéen ou Khakasse, je me retrouve sur Google Maps, bien loin des tirages proposés, pas trop efficace pour la réussite dans les tournois.
Dans mon dictionnaire, j’aime trouver, avec la signification des mots, plus complète que l’ODS, une petite citation :
Phalène : «La phalène grésille sur la flamme de la lampe et l’éteint presque» (Colette, La Maison de Claudine)
Anophèle : «Les anophèles, porteuses de fièvre craignent la lumière, la chaleur et l’eau claire» (Paul Claudel)
C’est une perte de temps pour l’étude des nouveaux mots et des anagrammes, ma progression est donc limitée, tout comme mon ambition en termes de classement.
Je continuerai donc à jouer pour rencontrer des amis, passer de bons moments, être content ou pas après un tournoi (c’est pas grave,ce n’est qu’un jeu, entend-on souvent)
Mais je continuerai aussi à aller au cinéma, à lire de bons bouquins, écouter de la musique (jazz surtout) et à voyager en France et à l’étranger avec Claudine le plus longtemps possible. »

Pierre Cotentin, Diamant de Saint-Quentin-Fallavier, est série 3 depuis quelques années, il est récompensé ce mois-ci pour avoir performé à Meyzieu (24e du multiplex avec Carpentras – Réchesy, dans les pourcentages Série 2), et à Saint-Romain-en-Gal – Vienne où il termine 5e.

Bravo Pierre, je note une progression depuis l’an dernier preuve que ton entraînement (avec digressions…) est efficace !

Rémy Poulat

Laisser un commentaire