LA JOUEUSE DU MOIS DE FEVRIER 17 : MARTINE TREVE

Le 28 février 2017, par Rémy Poulat dans Non classé
Aucun commentaire »

Martine TREVE, 5A du club de Firminy dans la Loire, 16 licenciés, a été choisie par le comité pour sa belle prestation à la coupe de la fédération à Cannes.

Elle se présente par cet articulet :

« J’habite à Unieux, au vieux bourg. Mes deux frères vivent sur la côte (pas loin de Cannes !). Quant à ma soeur elle vit en Corse.
Dans une première vie,Je suis partie un an en stop à travers l’Europe, logée et nourrie au gré des rencontres et des petits boulots. Puis j’ai vécu 3 ans en Afrique (Centrafrique puis Nigéria). Voyage aux USA. et Québec.
Ma deuxième vie me retrouve à travailler à Paris et en région parisienne dans une grande entreprise pharmaceutique à divers postes (redevances, service du personnel, paie, puis pour finir, assistante juridique  au département des marques). Je choisis de prendre une retraite anticipée en faisant une création d’entreprise (deux gîtes ruraux en Ardèche).
 La retraite enfin là, j’ai commencé à jouer au scrabble pour la première fois en 2011, année où j’ai déménagé d’Ardèche dans la Loire (pays de mon mari).
Adepte inconditionnelle des courses longues distances, j’ai fait une dizaine de marathons (capitales européennes) et des trails tels que la course des templiers 66kms, le trail ardéchois, Paris/Mantes, …
Depuis peu je pratique le yoga (un peu plus calme mais bien bénéfique pour me concentrer et me calmer au scrabble)
J’aime aussi les voyages (j’ai surtout apprécié l’Egypte et l’Islande) ».
Bravos Martine, j’avais apprécié tes résultats lors de parties uniques à Saint-Etienne, tout comme aux deux simultanés Vermeils et je ne doutais pas que le comité te récompenserait.
Ton goût pour les trails doit être un moteur pour ta progression au Scrabble. Tes trois collègues Série 4 du club Anne Lions la présidente, Lucette Costarigot et Marie-Thérèse Chauvy t’attendent…
Félicitations ! Nul doute une bonne représentante régionale pour le championnat Promotion à Vichy.
Rémy Poulat

Laisser un commentaire